Steven Spielberg


J’ai vu Minority Report

J’ai eu l’opportunité de voir Minority Report, et je suis enthousiaste. Lisez cet avis sans craintes, je ne vais rien vous dévoiler de l’intrigue du film, mais simplement vous donner mon avis sur ce que je considère comme pouvant rapidement prétendre au titre de classique du film d’anticipation.









L’affiche du film est plus que prometteuse, un réalisateur de génie au commandes (Steven Spielberg), une histoire écrite par l’un des plus grands romanciers de science fiction (Philip K. Dick), en tête d’affiche un acteur de carrure international (Tom Cruise) qui sait donner le meilleur de lui même lorsqu’il est bien dirigé (souvenez vous de ces prestations dans "Né un 4 juillet", "Rain Man", "La couleur de l’argent", "Eyes wide shut"), et le résultat est à la hauteur des espérances. Le film est une totale réussite, autant d’un point de vue artistique que technique. En premier lieux il faut souligner l’intelligence et le grand intérêt de l’histoire qui reste captivante de bout en bout. Le scénario allie avec brio plusieurs styles, la science fiction, le drame, le thriller et le film d’action, et ce sans jamais se disperser mais au contraire en restant au service de son intrigue principale. On retrouve le style de Philip K. Dick, qui nous dépeint une société futuriste avec noirceur et en soulignant les dérives possible autant dans le domaine policier, que scientifique ou social. Cette brillante histoire est renforcée par une réalisation magistrale de Steven Spielberg. Il centre sa réalisation sur l’intrigue et ces acteurs, et ce sans fioritures. Alors que l’histoire aurait pu se prêter à une débauche d’effets spéciaux et de scènes d’action, il est parvenu à un équilibre parfait et n’abuse jamais de la technique mais l’utilise toujours à bon escient. Les très nombreux plans intégrants des trucages sont toujours parfaitement inclus dans l’histoire et ne semble jamais malvenus, de plus la qualité exceptionnel des trucages fait qu’on les oublies totalement et qu’ils se fondent parfaitement dans l’aventure qui nous est conté. Steven Spielberg à su rendre le côté sombre de son scénario et du personnage interprété par Tom Cruise, les scènes intimistes et dramatiques sont parfaitement rendues et participent pour beaucoup à l’atmosphère et à la compréhension de l’histoire. Les deux heures vingt du film passent comme une lettre à la poste, et à aucun moment on ne trouve de temps mort. La prestation de Tom Cruise n’est pas parfaite (personnellement ce n’est pas un de mes acteurs favoris), mais il propose ici l’une de ces meilleurs interprétations, même si on peut lui reprocher un manque d’émotion dans les scènes dramatiques du film, notamment au niveau des rapports avec son fils et sa femme. Mais on doit souligner qu’il est parfait dans son rôle du chef de la Precrime et que les scènes d’action lui vont comme un gant. Il ne fait aucun doute à mes yeux qu’après son succès aux USA, le film remportera les suffrages lors de sa sortie Française le 2 octobre. Et il rejoindra rapidement le rang des classiques de la SF au côté de "Blade Runner", "Bienvenue à Gattaca", "La planète des singes" (de Franklin J Schaffner), "L’armée des 12 singes", "Soleil Vert" ou encore "Brazil". Courrez voir le film dès sa sortie, vous ne serez pas déçu, personnellement j’y retourne dès le 2 octobre.


Cet news a été postée par Dr jones {spielberg@fr.st} le 09/08/2002