drjones.fr l'actualité du réalisateur Steven Spielberg

Le bon gros géant

Le bon gros géant
Fiche technique

Réalisation : Steven Spielberg
Scénario : Melissa Mathison d'après le livre de Robert Dahl
Interprètes: Mark Rylance (Le bon gros géant), Ruby Barnhill (Sophie), Bill Halder (Géant buveur de sang), Rebecca Hall (Mary), Jemaine Clement, Penelope Wilton (La Reine), Adam Godley, Olafur Darri Olafsson
Titre original : The BFG
Producteurs : Kathleen Kennedy et Frank Marshall
Directeur de la photographie : Janusz Kaminski
Musique : John Williams
Montage : Michael Kahn
Costumes : Joanna Johnston
Décors : Elizabeth Wilcox
Durée : 1H55mn
Sortie France : 20 juillet 2016

Le Bon Gros Géant ne ressemble pas du tout aux autres habitants du Pays des Géants. Il mesure plus de 7 mètres de haut et possède de grandes oreilles et un odorat très fin. Il n’est pas très malin mais tout à fait adorable, et assez secret. Les géants comme le Buveur de sang et l’Avaleur de chair fraîche, sont deux fois plus grands que lui et aux moins deux fois plus effrayants, et en plus, ils mangent les humains. Le BGG, lui, préfère les schnockombres et la frambouille. À son arrivée au Pays des Géants, la petite Sophie, une enfant précoce de 10 ans qui habite Londres, a d’abord peur de ce mystérieux géant qui l’a emmenée dans sa grotte, mais elle va vite se rendre compte qu’il est très gentil. Comme elle n’a encore jamais vu de géant, elle a beaucoup de questions à lui poser. Le BGG emmène alors Sophie au Pays des Rêves, où il recueille les rêves et les envoie aux enfants. Il va tout apprendre à Sophie sur la magie et le mystère des rêves… Avant leur rencontre, le BGG et Sophie avaient toujours été livrés à eux-mêmes, chacun dans son monde. C’est pourquoi leur affection l’un pour l’autre ne fait que grandir. Mais la présence de la petite fille au Pays des Géants attire bientôt l’attention des autres géants…

Sophie et le BGG quittent bientôt le Pays des Géants pour aller à Londres voir La Reine et l’avertir du danger que représentent les géants. Mais il leur faut d’abord convaincre la souveraine et sa domestique, Mary que les géants existent bel et bien ! Tous ensemble, ils vont mettre au point un plan pour se débarrasser des méchants géants une bonne fois pour toutes…


Le film à été présenté au festival de Cannes 2016 hors compétition et après la projestion les avis de la presse furent partagés:

LE MONDE : Steven Spielberg a beau faire partie des cinéastes américains les plus importants de notre époque (l’excellent Pont des espions le prouvait encore il y a peu), ce Bon Gros Géant n’en relève pas moins la part la moins intéressante de son œuvre. Celle des produits de pure circonstance, comme Hook (1991) ou Les Aventures de Tintin (2011), d’un savoir-faire indéniable, mais dont la logique spectaculaire prime sur le reste, débitant du merveilleux au kilomètre et relayant une idée très générique de l’enfance. Un comble pour un cinéaste dont les fêlures de l’enfance furent longtemps la matière première.

FRANCETVINFO : Présenté hors compétition, "The BFG" est un film pour enfants signé Steven Spielberg. Entre prise de vues réelles et animation numérique, il reprend un roman du célébrissime auteur gallois pour la jeunesse Roald Dahl. Adaptation très réussie qui saura aussi plaire aux adultes.

TELERAMA : Steven Spielberg rendosse sa cape de réalisateur pour enfants avec la scénariste de E.T.. Mais son adaptation du très poétique récit de Roald Dahl navigue à vue entre merveilleux et mièvrerie.

A VOIR A LIRE : Drôle et enchanteur, le nouveau conte de Spielberg met à l’amende toute la concurrence. L’œuvre bariolée de Roald Dahl constitue décidément un terreau fertile pour le divertissement. Est-ce après avoir mis en scène le rêve inaugural de Lincoln que Spielberg a songé à son tour réaliser un film dont le rêve serait la matière première ? ...Quoi qu’il en soit, Le BGG (pour Bon Gros Géant) fonctionne comme une horloge et met la plupart des films pour enfants hors course en l’espace de quelques séquences. L’on pourra lui reprocher ses bons sentiments, et il est incontestable que le film ne lésine pas en la matière, restant sur ses gardes d’un bout à l’autre ou presque (seules les flatulences royales, tordantes, viennent remuer un peu en fin de parcours cette machine cousue de fil d’or). Mais remettre en question la qualité de l’œuvre serait ignorer un savoir-faire que Spielberg et toute sa bande (John Williams à la musique, Janusz Kaminski à la photo - what else ?) poussent ici encore dans ses derniers retranchements.

LE POINT : Adaptation d'un classique de Roald Dahl, ce conte féérique aux jolies formes manque hélas bien trop de fond pour atteindre les sommets.Oui, c'est mignon et traversé de jolies idées comme celle de la « chasse aux rêves », lesquels jouent un rôle essentiel dans toute l'intrigue. Mais il faudra attendre la dernière demi-heure et le basculement du film dans l'uchronie – Sophie et le géant rendent visite à la reine d'Angleterre – pour qu'enfin, papy Spielberg cesse de ronronner pour capter vraiment notre attention.


L'avis du Dr Jones: Avec "le BGG", Steven Spielberg nous offre un spectacle tout en féerie et en imaginaire proche de certains de ces film et de ces productions des années 1980/1990. On se retrouve plus dans l’ambiance et le charme de "Hook" ou de "E.T." (réalisés par Spielberg) ou encore de "Le secret de la Pyramide", "Goonies", "Miracle sur le 8ème rue" (productions Spielberg) que dans ces dernières réalisations en date.

Tiré d'un livre pour enfant le film à su en garder l'état d'esprit tout en le rendant également intéressant pour les adultes. Certains des thèmes chères au cinéaste sont présent dans cette belle histoire. L'enfance solitaire et abandonné, le rejet subit par les êtres différents, la solitude et le besoin d'amitié et d'affection.

La jeune Sophie trouve en la personne du BGG un compagnon qui la protège des dangers que représentent les méchants géants, il lui fait prendre conscience de l'importance de son imaginaire et de la force de l'amitié. Et ce rapprochement forcé entre les deux personnage leur permet à tous les deux de s’épanouir et de grandir humainement. L'histoire se déroule principalement dans le pays des géants, où Sophie apprends à connaître le BGG tout en essayant d’échapper aux 9 méchants géants mangeurs d'hommes.

Loin des films récents du réalisateurs qui sont plus dramatiques, historique et engagé, le BGG se veut une récréation plus enfantine dans la carrière de Spielberg. Léger, féerique et plein d'imaginaire le film vous fait passer deux heures au pays des rêves et des contes pour enfants. Ce n'est pas le film le plus spectaculaire ni le plus magistrale de Spielberg, mais le réalisateur n'a rien perdu de sa maîtrise technique et formelle qui rendent ces films si agréables à voir. Ce film ne s'inscrira peut être pas comme l'un des plus grands ou des plus inoubliables du réalisateur, mais il n'en demeure pas moins un film grand publique, familiale et plein de bonnes intentions. Un film à conseiller en famille pour en ressortir avec le sourire et l'envie de faire un beau rêve la nuit prochaine.

Recherche

Le film du moment

Ready Player One : bande annonce commic-con

Sondage

Ready Player One votre avis sur le 1er Teaser

Votez pour voir les résultats


Suivez nous

Vous pouvez suivre l’actualité du site et ainsi rester en contact avec tout ce qui concerne Steven Spielberg sur Twitter, sur la page Facebook et aussi avec le flux RSS


Dr Jones
Powered by Como

Sur le net


Warning: MagpieRSS: Failed to fetch https://www.commeaucinema.com/rssfile.php?feed=vusurlenet (HTTP Error: Error: cURL could not retrieve the document, error 2) in /homepages/42/d234970667/htdocs/include/rss/magpierss/rss_fetch.inc on line 238
Aidez l'association perce neige

Vos commentaires

comments powered by Disqus

Les outils

Ajoutez l'application mobile sur votre téléphone portable ou votre tablette pour ne rien manquer de l'actualité de Steven Spielberg. Scanez le Qrcode suivant avec votre mobile pour accèder à l'application. Vous pouvez aussi ajouter la barre d'outils à votre navigateur, c'est toutes les news, des vidéos, une radio toujours avec vous...

qrcode de l'application mobile du DrJones