drjones.fr l'actualité du réalisateur Steven Spielberg

Les aventures de Tintin : le secret de la licorne

Les aventures de Tintin : le secret de la licorne

Fiche technique

Réalisation: Steven Spielberg
Scénaristes: Steven Moffat, Joe Cornish, Edgar Wright d'après Hergé
Interprètes: Tintin (Jamie Bell), Le capitaine Haddock (Andy Serkis), Sakharine (Daniel Craig), Dupont (Nick Frost), Dupond (Simon Pegg), Omar Ben Salaad (Gad Elmaleh), Aristide Filoselle (Toby Jones), Tom (Mackenzie Crook), Allan (Daniel Mays), Barnaby (Joe Starr), Nestor/le marchand (Enn Reiter), Bianca Castafiore (Kim Stengel), Mme Pinson (Sonje Fortag), Le lieutenant Delacourt (Tony Curran), Le pilote (Cary Elwes)
Effets visuels: Weta Digital
Production: Steven Spielberg, Peter Jackson, Kathleen Kennedy
Producteur execurif: Ken Kamins, Nick Rodwell, Stéphane Sperry
Musique: John Williams
Durée: 1H47mn
Distribution: Columbia Pictures et paramount Pictures
Tournage: février 2009
Sortie: France ->26/10/2011
Box-office: 5.309.485 entrées France : 296.402.120 M$ Monde
Site: http://www.us.movie.tintin.com/

Histoire :Parce qu’il achète la maquette d’un bateau appelé la Licorne, Tintin, un jeune reporter, se retrouve entraîné dans une fantastique aventure à la recherche d’un fabuleux secret. En enquêtant sur une énigme vieille de plusieurs siècles, il contrarie les plans d’Ivan Ivanovitch Sakharine, un homme diabolique convaincu que Tintin a volé un trésor en rapport avec un pirate nommé Rackham le Rouge. Avec l’aide de Milou, son fidèle petit chien blanc, du capitaine Haddock, un vieux loup de mer au mauvais caractère, et de deux policiers maladroits, Dupond et Dupont, Tintin va parcourir la moitié de la planète, et essayer de se montrer plus malin et plus rapide que ses ennemis, tous lancés dans cette course au trésor à la recherche d’une épave engloutie qui semble receler la clé d’une immense fortune… et une redoutable malédiction. De la haute mer aux sables des déserts d’Afrique, Tintin et ses amis vont affronter mille obstacles, risquer leur vie, et prouver que quand on est prêt à prendre tous les risques, rien ne peut vous arrêter…

 

 


Mon avis

C'est à chaud à la sortie du film que je vous livre mon avis sur Les aventures de Tintin : le secret de la licorne. Soyons direct, j'ai beaucoup aimé le film, qui ramène Steven Spielberg dans le cercle des grands films d'aventure. Avec cette adaptation de Tintin, le réalisateur retrouve toute la fougue et la maestria qu'on lui à connu dans les épisodes des aventures d'Indiana Jones ou dans les Jurassic Park. Il signe une fois de plus un grand divertissement populaire et familiale qui ravira les 7 à 77 ans, voir plus.
En adaptant ces bandes dessinés très européenne, il prenait de grand risques. Risques de ne pas plaire aux européen, aux fans de tintin, aux pays qui ne connaissent pas Tintin (particulièrement les USA), et bien le pari et plus que réussit.
Durant 1H45mn, Spielberg nous entraine dans un grand film d'aventure haletant, sans pour autant nous perdre ou perdre de vue ces personnages principaux. Il tisse une toile autour de son intrigue principale et crée des personnalités fortes qui à mon avis correspondent parfaitement à l'image que l'on peut se faire des personnages en lisant la BD.
Comme toujours dans le films de Spielberg l'ensemble du film bénéficie de son incroyable capacité à créer un rythme prenant et envoutant, il manie à merveille les transitions, les moments d'action et de calme, les scènes intenses et les plus intimistes, les moment d'humour et ceux plus violents. Tel un chef d'orchestre il nous compose une véritable symphonie visuel servie par une animation novatrice en motion capture, qui colle parfaitement à la nature même du film, ce procédé semble fait pour les adaptations de bande dessiné.
Je ne suis pas un spécialiste de l'univers de Tintin, mais comme beaucoup j'ai lu un grand nombre des volumes de la collection étant enfant. Après la vision du film il me semble être totalement en phase avec mes souvenirs et l'état d'esprit de la BD, même si de grandes libertés sont prises au niveau du déroulement du film comparativement aux bandes dessinés, il me semble que seul des puristes pourront y trouver à redire tellement le film est agréable à suivre.
Les personnages sont forts et attachants, visuellement bien rendu et sympathiques. Dans quelques scènes Spielberg fait quelques clin d'oeil à sa propre filmographie, ce qui est très agréable pour l'ensemble de ces fans.
Avec ce film la boucle est bouclé entre Indiana Jones et Tintin. Plus de 30 ans après Les aventuriers de l'arche perdue et les questions que lui posèrent alors les journalistes européen sur la filiation entre Tintin et Indiana Jones, alors qu'a cette époque Spielberg n'avait jamais entendu parlé du reporter du petit vingtième.
Je souhaite au film tout le succès possible et au deux prochains épisodes annoncés d'êtres aussi réussit que celui ci. En effet Peter Jackson doit réaliser le deuxième film de la trilogie Tintin lorsqu'il aura achevé son Bilbo le hobbit puis ensuite Spielberg et Jackson s'allieront pour réaliser à quatre mains un troisième film.


Spielberg et Tintin : la genèse du projet. Lors de la sortie du film Les aventuriers de l'arche perdue (le premier Indiana Jones) en 1981, Steven Spielberg lu une critique d'un journaliste Français dans laquelle le film était comparé à Tintin. Spielberg en fut très surpris car comme "tous" les américains il ne connaissait pas Tintin. Pris par la curiosité il s'empressa de le découvrir, et dévora des albums sans même lire la langue. Il compris ce que voulait dire le journaliste et fut éblouit par l'aspect très cinématographique du découpage et du dessin de Hergé, sans comprendre les textes il avait tout saisie de l'histoire. Il contacta alors Hergé et obtint les droits d'adaptation. Hergé qui à l'époque affirmait que Spielberg était le seul en mesure d'adapter fidèlement ces albums. Les deux artistes doivent enfin se rencontrer en 1983, mais Hergé décède avant. En 1984 Spielberg et sa productrice et amie Kathleen Kennedy obtiennent les droits pour une durée de trois ans et prévoient la réalisation d'un film. La scénariste Melissa Mathison (aussi scénariste de E.T.) se met au travail, mais le scénario ne convainc pas Spielberg qui s'engage sur d'autres film et perd alors les droits d'adaptation. Par la suite d'autres réalisateurs se penchent sur le personnage de Tintin, Claude Berri ou Roman Polanski, mais aucun film ne voit le jour. En 2001, Steven Spielberg récupère de nouveau les droits d'adaptation. Au fil des années les évolutions technologiques, les prouesses des effets spéciaux et des films comme Le pôle Express, la trilogie du seigneur des anneaux, Avatar ou King Kong démontrent que la technique de motion capture est au point. Cette évolution relance donc le projet et Spielberg s'allie à Peter Jackson (grand fan de BD) pour mettre sur pied l'adaptation sous forme d 'une trilogie de plusieurs de albums de Tintin. Le premier film sera donc Les aventures de Tintin : le secret de la licorne, qui est une libre adaptation des albums Le secret de la licorne, Le trésor de Racam le rouge et un zeste de Crabe aux pinces d'or. Entièrement tournée en motion capture début 2009, le film passe alors par une longue phase de travail par ordinateur pour recréer tout l'univers visuel de Tintin en restant fidèle à l'esprit de Hergé. Cette adaptation sera peut être enfin le moyen de faire découvrir le reporter à des millions d'américains qui jusqu'à présent y sont resté réfractaire. Nous devons nous attendre à ce que les puristes de l’œuvre de Hergé trouvent des choses à redire, mais ne boudons pas notre plaisir et découvrons dès le 26 octobre 2011 ce premier film qui s'annonce comme un événement technique, artistique et cinématographique.


L'avis de la presse

Films actu: Tintin version 2011 ? Rollercoaster ébouriffant mené pied au plancher, cette adaptation des aventures du petit reporter à la houppette est le film d'aventure le plus renversant que l'on ait pu voir depuis des années. Un film qui séduira autant les fans de ses créateurs (Steven Spielberg et Peter Jackson) que les nostalgiques des planches d'Hergé. Si Avatar était le Star Wars du XXIe siècle, Tintin peut, quant à lui, se targuer d'en être l'Indiana Jones.

Cinéma Teaser: LE SECRET DE LA LICORNE déborde tant d’émotions fortes, d’un humour irrésistible, d’amour pour le cinéma, et affiche une telle identité autant qu’un véritable respect pour Hergé, qu’il en est tout simplement irrésistible. Si bien qu’il faudra sans doute de nombreuses visions pour parvenir à en épuiser toute la richesse. La preuve une fois de plus qu’en matière de pur divertissement haut de gamme, Spielberg n’a définitivement pas de concurrent.

Unification France:  Le génie est enfin ressorti de sa lampe et on en redemande. En regardant le film, on ressent la jouissance que la réalisation de Tintin a pu lui donner. Inventivité, rythme, humour, la patte Spielberg est de retour et on ne va pas s’en plaindre. Le plaisir ressenti à la vision du film est donc tel que je pense que je pourrais continuer à vous écrire des lignes et des lignes. Le film n’a qu’un seul grand défaut, c’est qu’il ne sort que dans 15 jours. Patience...

Le Figaro:  Bourré d'action, d'humour, et de suspense, on retrouve l'innocence et la candeur joyeuse qui animaient les premiers films du réalisateur de E.T. et de la trilogie des Indiana Jones. Des poursuites en voitures, des canonnades entre galions pirates, de l'espionnage Hitchcockien façon Les 39 marches, et même une réplique issue du Faucon Maltais («L'étoffe dont sont faits les rêves», cité par Dashiell Hammett, mais empruntée à Shakespeare) sont là pour nous rappeler que ce film est à la convergence entre le roman de mystère, le film de détective et l'épopée d'aventure.

Excessif: Dès les premières minutes d'un générique qui n'est pas sans rappeler la réussite graphique de celui d'Arrête-moi si tu peux, l'élégance est au rendez-vous. Ce mot revient d'ailleurs souvent à l'esprit tout au long du long-métrage car Steven Spielberg a réussi le pari de puiser dans l'essence d'Hergé en l'alimentant de son propre esprit. Aucune trahison au matériau d'origine mais beaucoup d'autoréférencement dans un film qui se veut un patchwork d'Indiana Jones pour les plus jeunes où l'immense cinéaste singe ses propres créations. Tout comme John Williams, semblant arranger ces anciens chef d'oeuvres orchestraux sans se forcer. En même temps, quand on a du génie..

Ecranlarge: Les Aventures de Tintin ne sont ni la trahison redoutée, encore moins un Indiana Jones déguisé, et certainement pas une vulgaire vitrine technologique. Spielberg est parvenu à accoucher d'un film de grande qualité, à la frontière des genres et des supports, auquel il est bien difficile de résister. Bien plus qu'un hommage, son film est une oeuvre autonome et terriblement ambitieuse, qui amènera tout ceux qui n'éprouvaient devant les travaux de Hergé qu'un ennui poli, à réviser leur jugemen

Recherche

Le film du moment

Ready Player One : bande annonce commic-con

Sondage

Ready Player One votre avis sur le 1er Teaser

Votez pour voir les résultats


Suivez nous

Vous pouvez suivre l’actualité du site et ainsi rester en contact avec tout ce qui concerne Steven Spielberg sur Twitter, sur la page Facebook et aussi avec le flux RSS


Dr Jones
Powered by Como

Sur le net

Aidez l'association perce neige

Vos commentaires

Ah! Tintin!!!

Envoyé par Cyrtes le 19/12/2011 - 11:11

Et bien, je me suis tout simplement régalé! Voilà, je n'ai pas grand chose à dire si ce n'est que je languis de l'avoir en Blu Ray. Je souhaite à toutes et à tous de bonnes fêtes.

pas trop long

Envoyé par tinbil le 31/05/2009 - 12:21

ce n'est pas grave que le film sort en 2011(si il est bien fait)et puis c'est normale Peter jackson est deja entrain de debuter la production et bientot le tournage,il parait meme que les deux films devrait sortire en meme temps(rumeure,rumeure)en attendant je voudrais savoire quelle album inspirera Peter jackson pour le 2eme film.Vivement 2011

Laissez un commentaire et participez ainsi à la discussion.
  • Nom ou pseudo* : Votre adresse email : Titre de votre message* : Votre message* : Cliquez une seule fois !

    Les outils

    Ajoutez l'application mobile sur votre téléphone portable ou votre tablette pour ne rien manquer de l'actualité de Steven Spielberg. Scanez le Qrcode suivant avec votre mobile pour accèder à l'application. Vous pouvez aussi ajouter la barre d'outils à votre navigateur, c'est toutes les news, des vidéos, une radio toujours avec vous...

    qrcode de l'application mobile du DrJones