drjones.fr l'actualité du réalisateur Steven Spielberg

La guerre des mondes

La guerre des mondes

Fiche technique

Réalisation: Steven Spielberg
Scénario: David Koepp
Interprètes: Tom Cruise (Ray), Miranda Otto (Mary Ann), Dakota Fanning (Rachel), Justin Chatwin (Robbie), Tim Robbins (Harlan Ogilvy), Lenny Venito (Manny le mécanicien)
Décors: Rick Carter
Musique: John Williams
Directeur de la photographie: Janusz Kaminski
Durée cinéma: 1H57mn Couleur


Ray Ferrier est un docker divorcé et un père rien moins que parfait, qui n’entretient plus que des relations épisodiques avec son fils Robbie, 17 ans, et sa fille Rachel, 11 ans.
Quelques minutes après que son ex-femme et l’époux de cette dernière lui aient confié la garde des enfants, un puissant orage éclate. Ray assiste alors à un spectacle qui bouleversera à jamais sa vie.

La terre se fend , laissant apparaître une machine de guerre juchée sur trois énormes pieds métalliques. Avant que quiconque ait le temps de réagir, le monstrueux engin rase et réduit en cendre toutes les maisons du voisinage. Une journée ordinaire vire brutalement au cauchemar, la première phase d’une attaque massive d’extra-terrestres vient de s’engager…

Battant en retraite devant ce mystérieux et implacable ennemi, Ray entame avec ses enfants un périlleux voyage à travers des paysages de désolation où s’étirent des colonnes de fuyards en détresse. Mais le danger est omniprésent, et aucun abri n’est assez solide pour offrir au trio le moindre répit. Où qu’ils aillent rien ne peut plus sauver Rachel et Robbie…
hormis l’inflexible volonté de Ray de protéger ceux qu’il aime.




Mon avis:

Avec "La guerre des mondes", Steven Spielberg renoue avec le type de film qu’il avait un peut laisser de coté depuis 1997 et "Le monde perdu, Jurassic Park II". Dans "la guerre des mondes" il nous démontre une fois de plus sa maestria dans le domaine du film d’aventure et de suspens, "La guerre des mondes" est un superbe divertissement dans la lignée des "Jurassic Park" et des "Indiana Jones".

Fidèle à ces thèmes de prédilection (la famille, l’absence du père, la fuite) il adapte de roman homonyme en le transformant de manière à servire sa vision de l’histoire et l’approche qu’il souhaite donner à une relation père / enfants.
Ne vous attendez pas à une trame totalement fidèle au roman, il s’agit plus d’une libre adaptation même s’il conserve les grandes lignes de l’intrigue ainsi qu’une grande fidélité à l’image que l’on peut avoir des tripodes et de la plante rouge.

Le film est avant tout l’histoire d’un père immature (Tom Cruise) qui prend conscience de son rôle de père face à l’adversité. En étant confronté à des événements tragiques, il découvre son âme de père et tente de sauver sa fille et son fils.
Il n’est pas question ici du rôle habituel du héros patriotique qui sauve le monde, comme il est trop souvent montré dans les films américains, mais juste l’histoire d’un père ordinaire qui ne sait que faire pour sauver sa vie et celle de ces proches.

Depuis "Duel" et "Les dents de la mer" on savait que Steven Spielberg excellait pour faire monter l’angoisse chez le spectateur, et il n’a rien perdu de son savoir-faire. Toute la première partie nous met dans l’ambiance et l’angoisse et l’adrénaline montent au fil du déroulement du film.

Vous aurez compris que j’ai beaucoup aimé le film et que je vous incite vivement à aller le voir dès le 6 juillet. Mais, car il y a un mais, je n’ai pas été convaincu par l’interprétation de Tom Cruise, certains vont me dire que c’est à la mode de critiquer Tom Cruise, mais là il m’a franchement déçu. Je trouve que son jeu ne correspond pas au rôle, il n’aborde pas à mon avis suffisamment la transformation que subit son personnage au cours du déroulement de l’histoire. Au départ du film c’est un père de 40 ans totalement immature, presque adolescent qui mûrit jusqu’au dénouement final ou il prend totalement conscience de son rôle de père. Mais je trouve qu’il ne fait pas totalement la transition entre les deux mentalités. Il n’est pas suffisamment distant de ces enfants au début et pas suffisamment proche à la fin.
C’est carences dans son jeu sont d’autant plus flagrantes dans les scènes ou il est confronté à ces enfants, et particulièrement à son fils Robbie (Justin Chatwin). Car il faut admettre que les vrais révélations du film se sont bien les enfants. Si vous êtes cinéphile vous connaissez probablement la jeune actrice qui joue Rachel la fille de Tom Cruise, c’est l’incroyable Dakota Fanning, qui du haut de ces 11 ans a déjà démontré à plusieurs reprise ces incroyables dons de comédienne et sa très grande maturité de jeu pour son jeune age. Mais par contre vous ne connaissez probablement pas Robbie (Justin Chatwin), je viens de le découvrir dans ce film et je crois qu’il est promu à un brillant avenir dans le cinéma. Dans chaque scènes ou il est confronté à Tom Cruise il crève l’écran et démontre une qualité de jeu sidérante, ajoutez à cela un physique avantageux, et vous avez devant les yeux un future jeune premier du cinéma ricain.

Pour conclure je dirais que ce film n’est certes pas le meilleur de la carrière de Steven Spielberg, mais c’est un très bon cru. Il n’est pas parfait mais bien au-dessus de nombreuses productions actuelles. C’est un grand moment de divertissement et sans aucun doute l’un des succès de l’été.


A la base "La guerre des mondes" est un roman culte de Herbert George Wells. L'histoire devint mondialement scelèbre lorsque Orson Welles en fit une adaptation à la radio américaine. A partir de quelques voix et de bruitages très sommaires, Welles allait faire croire à des milliers d'auditeurs américains que leur pays avait été envahis par des créatures venant de la planète Mars.

Le film réalisé par Spielberg est le remake d'un classique du cinéma de Science fiction "War of the Worlds", film de 1953 réalisé par Byron Haskin .

Une poignée de Terriens tente de repousser les envahisseurs martiens qui sèment la panique sur la planète.




Deux photos du film de 1953

Recherche

Le film du moment

West Side Story premier trailer


Suivez nous

Vous pouvez suivre l’actualité du site et ainsi rester en contact avec tout ce qui concerne Steven Spielberg sur Twitter, sur la page Facebook et aussi avec le flux RSS


Sur le net

Aidez l'association perce neige

Vos commentaires

comments powered by Disqus